Image of woman wearing a mask holding a bell

Ina Tiouchco a reçu un diagnostic de cancer du sein à la fin de l’année 2020.

« Quand j’ai reçu mon diagnostic de cancer du sein, j’étais abasourdie et sonnée. J’avais besoin de soutien pour m’aider à composer avec le choc de la maladie, mes peurs face à l’inconnu, mes traitements à venir, mon anxiété et mes questions », déclare Ina, une patiente de la Clinique du sein du Centre universitaire de santé McGill (CUSM).

Ina a suivi un traitement au CUSM et a trouvé l’aide dont elle avait besoin grâce au programme de mieux-être de la Clinique du sein. Elle est reconnaissante du soutien extraordinaire qu’elle continue de recevoir, des services éducatifs ainsi que de la compassion et la gentillesse de l’équipe multidisciplinaire.

L’équipe de la Clinique du sein du CUSM va au-delà de la norme de soins, avec le soutien de la Fondation du CUSM, et s’assure que chaque patiente a les ressources et le soutien dont elle a besoin dans son parcours avant, pendant et après les traitements. Ces ressources comprennent :

  • Un groupe de soutien pendant et après les traitements;
  • Des séances de coaching professionnel sur des thèmes spécifiques, pour aider les patientes à avancer dans leur parcours face au cancer du sein;
  • Des rencontres avec des psychologues, des experts en nutrition, en sexologie, en physiologie de l’exercice et en kinésiologie;
  • Des séminaires spéciaux pour savoir à quoi s’attendre en radiothérapie, chimiothérapie, reconstruction mammaire, hormonothérapie et anesthésie, en plus de conseils beauté suite à la chimiothérapie, et comment surmonter le brouillard de la chimio.

L’expérience d’Ina

La radiothérapie peut être difficile pour les patientes. Le séminaire Radiothérapie 101 a aidé Ina à surmonter son anxiété avant ses traitements.

« Le séminaire m’a aidée à apaiser mes craintes. J’ai pu faire une visite guidée virtuelle de la salle de traitement, voir la machine et apprendre comment je serais placée pendant le traitement. On nous a même expliqué comment prendre soin de notre peau. Je me sens plus en confiance parce que j’ai été bien soutenue », explique-t-elle.

Ina, qui a maintenant terminé le traitement actif, participe toujours à des séminaires à la Clinique du sein. Elle est heureuse d’avoir la possibilité de poser ses questions au fur et à mesure, et l’occasion de prendre le temps de bien comprendre l’information fournie.

Ina apprécie l’esprit de communauté et de camaraderie offert par le groupe de soutien pendant les traitements.

« Ce groupe de soutien nous permet de partager nos états d’âme. Nous avons développé un sentiment d’appartenance; nous avons tissé des liens et nous nous sentons soutenues », ajoute-t-elle.

Pour Sophie Blondin, coordonnatrice du soutien aux patientes, l’esprit de communauté et le sentiment d’appartenance qui se créent dans le cadre du programme sont le secret de son succès.

Ina et Heidi, une autre patiente de la clinique, ont d’ailleurs décidé de créer un groupe Facebook privé pour les « dames du 6e étage » où est située la Clinique du sein au site Glen, pour communiquer entre elles, échanger et guérir ensemble.

Un service essentiel et indispensable

Comme de nombreux autres patients, Ina considère que ces services offerts dans le cadre du parcours de soins de santé sont « essentiels et indispensables ». C’est pourquoi la Fondation du CUSM s’est donné comme mission d’aider les équipes de la Clinique du sein à offrir des soins exceptionnels aux patientes comme Ina.

« Je me sens chanceuse et privilégiée d’avoir accès à ce programme », déclare Ina. « Merci à toutes les équipes qui offrent ces services à tous les patients. »

Vous êtes un·e patient·e ou un membre de la famille qui souhaite en savoir plus sur les services offerts par le Programme de bien-être de la Clinique du sein du CUSM? Communiquez avec Sophie Blondin à [email protected].

Vous désirez faire un don pour appuyer le travail incroyable effectué à la Clinique du sein du CUSM? Faites un don ici.