Image of four women posing for a photo

Au Centre universitaire de santé McGill, la Dre Louise Pilote et l’infirmière Wendy Wray ont à cœur d’améliorer la santé cardiovasculaire de toutes les Montréalaises

Récemment nommée directrice adjointe de l’Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (IR-CUSM), la Dre Pilote est une scientifique chevronnée qui mène des recherches sur l’influence du genre et du sexe sur les maladies cardiovasculaires. L’infirmière praticienne Wendy Wray est la fondatrice du Programme pour la santé cardiaque des femmes (PSCF).

La passion de la Dre Pilote pour la recherche a débuté il y a de nombreuses années, alors qu’elle était encore résidente en médecine. Elle soignait un jeune patient qui venait de subir une crise cardiaque et était fascinée par la complexité du cœur. Elle se demandait pourquoi le cœur de ce jeune homme, par ailleurs en pleine forme, ne fonctionnait pas correctement. Ne trouvant aucune réponse dans les livres médicaux, la Dre Pilote s’est lancée dans ses propres recherches.

Elle est finalement parvenue à la conclusion que nos relations et les rôles que nous jouons dans la société sont des facteurs de risques importants en matière de maladie cardiovasculaire. Le fait de savoir si un patient est un aidant naturel ou s’il vit dans une situation de détresse financière est en fait un facteur déterminant pour sa santé. Cette découverte a « conduit à une science plus efficace, à de meilleurs traitements et, par conséquent, à une meilleure santé pour les hommes et les femmes », affirme la Dre Pilote.

Actuellement, elle rêve que toutes ces recherches et découvertes aient un impact réel. « Je veux que nos recherches et nos découvertes soient appliquées à des personnes d’origine ethnique et de statut socio-économique différents. Je veux que notre travail aide tout le monde, dans le monde entier. Je sais, c’est un grand rêve, mais c’est mon rêve. »

Wendy Wray, infirmière au CUSM, poursuit également de grands rêves. Puisqu’aujourd’hui une femme sur trois meurt d’une maladie du cœur ou d’un accident vasculaire cérébral, et que le risque d’en mourir est six fois plus élevé que celui d’un cancer du sein, Wendy est déterminée à sensibiliser davantage les femmes en lien avec leur santé cardiaque. Elle est convaincue que « les femmes ne sont pas suffisamment conscientes du risque de maladie cardiaque, et sont donc sous-diagnostiquées et sous-traitées. »

Le PSCF est la première clinique canadienne dirigée par des infirmières et conçue pour prévenir les maladies du cœur et sensibiliser les femmes. Wendy souhaite que toutes les femmes puissent se familiariser avec les symptômes d’une crise cardiaque. « Chez les femmes, les symptômes d’une crise cardiaque peuvent être différents de ceux des hommes, mais il s’agit généralement d’une gêne thoracique, d’une sensation de brûlure, d’une lourdeur, d’une sensation d’oppression, d’une pression ou d’un serrement dans la poitrine, accompagnés d’un essoufflement, d’une sensation de fatigue extrême, de sueurs froides et d’un malaise général », explique-t-elle.

Comme la Dre Pilote, Wendy reconnaît que le rôle que jouent les femmes dans la société peut avoir une incidence sur leur santé cardiaque. Étant donné que la vie de la plupart des femmes est stressante et très chargée, surtout avec les responsabilités supplémentaires à la maison qu’entraîne la pandémie, « si nous ne prenons pas le temps de nous occuper de nous-mêmes, nous n’y arriverons pas. Et il faut que ce soit une priorité. »

Si l’âge moyen d’une crise cardiaque chez les femmes est de 71 ans, des femmes beaucoup plus jeunes peuvent également en être victimes. Par conséquent, Wendy conseille à toutes les femmes « d’aller se faire examiner, ou d’appeler et de demander une assistance médicale. N’ignorez pas ces symptômes. »

Grâce à leurs conseils avisés et leurs initiatives audacieuses, l’infirmière Wendy Wray et la Dre Louise Pilote incitent chacune et chacun de nous à prendre notre propre santé à cœur.

Le PSCF est entièrement financé par les dons faits à la Fondation du CUSM.

Joignez-vous à nous pour contribuer à améliorer la santé cardiaque des Montréalaises et des Montréalais.