Histoire sur la recherche

SNC-Lavalin fait un don de 750 000 $ au CUSM

SNC-Lavalin fait un don de 750 000 $ au CUSM

SNC-Lavalin fait un don de 750 000 $ au CUSM

SNC-Lavalin a fait un don de 750 000 $ pour appuyer la Fondation du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) et celle de l’Hôpital de Montréal pour enfants. Les 500 000 $ donnés à la Fondation du CUSM permettront d’appuyer le Réseau de formation interprofessionnelle et de simulation du CUSM, une nouvelle initiative visant à offrir de la formation sur place au personnel médical du CUSM afin de bâtir l’équipe la plus compétente au Canada.

« Nous sommes très heureux de soutenir ces établissements et le travail incroyable qu’ils font dans notre collectivité pour contribuer à faire évoluer la médecine, et transformer la vie des gens », a déclaré Erik Ryan, Vice-président directeur, Marketing, stratégie et relations extérieures chez SNC-Lavalin.

Le réseau renforce les compétences vitales et le travail d’équipe dans l’ensemble du CUSM en offrant de la formation dans un environnement simulé aux équipes de soins de santé. Dans le cadre de la formation par simulation, des mannequins de simulation à la fine pointe sont mis en scène dans des scénarios très réalistes. Ces « patients » presque aussi vrais que nature peuvent simuler des crises cardiaques, de la détresse respiratoire et des douzaines d’autres problèmes médicaux pour permettre aux travailleurs de la santé de mettre en pratique leurs compétences avant d’intervenir auprès de patients vivants.

« Maintenir les compétences à la fine pointe et à jour est l’essence même d’un hôpital universitaire. Nous remercions SNC-Lavalin de reconnaître l’excellence du CUSM dans ce domaine », a affirmé Julie Quenneville, présidente de la Fondation du CUSM.

La formation pour répondre à la pandémie de COVID-19 illustre parfaitement la puissance de la formation par simulation. Le CUSM a été en mesure de former son personnel pour réagir aux urgences médicales en lien avec la COVID-19 avant même de se présenter au chevet des patients. Le personnel s’est exercé à soigner des patients de la COVID-19 en détresse respiratoire, en s’assurant de revêtir d’abord l’équipement de protection individuelle approprié et de prendre toutes les mesures de sécurité nécessaires pour s’occuper du patient.

« Pandémie ou non, la formation par simulation est essentielle pour garantir que notre personnel conserve ses compétences et apprenne à travailler en équipe », a ajouté la Dre Elene Khalil, directrice de l’éducation au CUSM.

Le don de SNC-Lavalin contribuera à faire en sorte que le CUSM dispose du personnel, de l’équipement et de l’infrastructure nécessaires pour offrir de la formation par simulation à tout son personnel médical in situ, ou dans leur propre milieu de travail. Ce nouveau soutien favorisera la poursuite de l’excellence en matière de soins pour le 1,9 million de Québécois desservis par le CUSM. Le simple fait de savoir où une pièce d’équipement est entreposée peut accélérer la réaction à une urgence médicale, et le Réseau de formation interprofessionnelle et de simulation contribuera à s’assurer que tout le personnel connaît le rôle qu’il doit jouer en tant que membre d’une équipe de soins de santé cohérente.

La Fondation du CUSM recueille 10 millions de dollars pour Bâtir l’équipe la plus compétente au Canada grâce au Réseau de formation interprofessionnelle et de simulation. Cette initiative est l’une des priorités de la nouvelle campagne Osez rêver de la Fondation, qui vise à recueillir 200 millions de dollars pour transformer des vies et faire évoluer la médecine.

Pour en savoir plus sur le Réseau de formation interprofessionnelle et de simulation, visitez https://fondationcusm.com/osezrever/interprofessionnel.

Oser rêver pour prévenir un monde post-antibiotique

Oser rêver pour prévenir un monde post-antibiotique

La médecine moderne repose sur notre capacité de contrôler les infections. Des procédures comme une intervention chirurgicale et la chimiothérapie ne sont possibles que parce que nous sommes en mesure de prévenir et de contrôler les infections. Malheureusement, les...

lire plus
MI4, Leader de la Riposte COVID-19

MI4, Leader de la Riposte COVID-19

La Menace du Coronavirus Quelques jours seulement après 2020, des chercheurs de Wuhan en Chine ont annoncé qu’une augmentation des cas de pneumonie était en fait une nouvelle souche de coronavirus. En quelques semaines, des cas de cette nouvelle maladie ont été...

lire plus
CAE soutient la formation de pointe en santé au CUSM

CAE soutient la formation de pointe en santé au CUSM

Un chef de file mondial en formation aide à constituer l’équipe la plus compétente du Canada dans le domaine de la santé La Fondation du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) et CAE sont heureux d’annoncer une collaboration qui offre des solutions novatrices...

lire plus

Suivez-nous

In case you missed it: How is COVID-19 spreading in Montreal? Centre universitaire de santé McGill - McGill University Health Centre Infectious Disease Specialist Dr. Donald Vinh joined CTV Montreal’s Mutsumi Takahashi to discuss enforcing public health guidelines, the curfew and how to combat COVID-19 vaccine hesitancy. 🏥⁣ Full interview📱➡️ bit.ly/3sERI3b ... See MoreSee Less

View on Facebook

Le Dr Mathieu Maheu-Giroux, un scientifique de MI4 et épidémiologiste à l’Université McGill, a reçu le prix Scientifique de l'année 2020 de Radio-Canada. Cet honneur souligne le projet du Dr Maheu-Giroux avec l’Institut national de santé publique du Québec pour informer le public du taux de transmission de la COVID-19 au Québec. Cet important travail fournit au gouvernement du Québec des données essentielles pour l’aider à prendre des décisions en matière de santé publique et a été rendu possible grâce aux dons de notre communauté au fonds d'urgence pour la COVID-19 de la Fondation du CUSM.
McGill Faculty of Medicine and Health Sciences
---
MI4 scientist & epidemiologist at McGill University, Dr. Mathieu Maheu-Giroux has received Radio-Canada’s 2020 Scientists of the Year Award. This honor highlights Dr. Maheu-Giroux’s project with the Institut national de santé publique du Québec to inform the public of Quebec’s COVID-19 transmission rate. This important work is providing the Quebec government with critical data to help make public health decisions and is made possible thanks to our community’s donations to the MUHC Foundation’s COVID-19 Emergency Fund.Félicitations à Mathieu Maheu-Giroux, un de quatre lauréats pour le prix du Scientifique de l'année 2020 de Radio-Canada. McGill Faculty of Medicine and Health Sciences

En utilisant un modèle mathématique qui est calibré aux données passées d'hospitalisations, on estime un taux de transmission pour la dernière période et on projette ce taux pour les trois ou quatre prochaines semaines”, explique Mathieu Maheu-Giroux, épidémiologiste à l’Université McGill, dont l’équipe fournit, chaque semaine, de nouvelles données à l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux, l’INESSS, sur le nombre de lits que pourraient occuper les patients atteints du coronavirus.

Julien Arino, Marc Brisson, Caroline Colijn et Mathieu Maheu-Giroux remportent le prix du Scientifique de l’année 2020 de Radio-Canada
ici.radio-canada.ca/nouvelle/1763158/scientifiques-annee-2020-radio-canada-modelisateurs-pandemie
... See MoreSee Less

View on Facebook

This week on Health Matters: your questions, answered. Centre universitaire de santé McGill - McGill University Health Centre cardiologist, Dr. Nadia Giannetti answers listeners’ questions about their heart health. And, Dr. Don Sheppard, infectious disease specialist & director of MI4, shares the latest information about COVID-19, the vaccination campaign and answers pressing questions about masks, at-risk groups and when we can anticipate more people getting vaccinated.

Where to listen 🎧:
Web: bit.ly/3beMKBH
Spotify: spoti.fi/32HFxrc
Apple: apple.co/35NvItS
... See MoreSee Less

View on Facebook

This Sunday on Health Matters: Centre universitaire de santé McGill - McGill University Health Centre cardiologist, Dr. Nadia Giannetti and Dr. Don Sheppard, infectious disease specialist, will answer your health questions live. Do you have a question about heart health, COVID-19 or the vaccines? Post in the comments below ⬇ or send us a direct message! And tune in to CJAD 800 Montreal live at 12pm on January 17th. ... See MoreSee Less

View on Facebook

We are proud to support this innovative project through our COVID-19 Emergency Fund!Saliva sampling should be considered as an alternative to nasopharyngeal swabs for detecting SARS-CoV-2 infection, according to a new study by a group of researchers at the RI-MUHC and McGill University. Researchers found that the sensitivity of saliva vs nasopharyngeal swab samples was virtually identical. “Nasopharyngeal swabs are very sensitive, but they are time-consuming and require a trained health professional to administer. Saliva-based samples are as sensitive and much cheaper, while having the advantage of being self-collected. This removes the need for a trained health professional and reduces exposure risk,” explains the corresponding author of the study, Jonathon Campbell, a postdoctoral fellow at the RI-MUHC.

Read more on our website: bit.ly/2K9qZuf
Read the original article in the Annals of Internal Medicine: www.acpjournals.org/doi/full/10.7326/M20-6569

This work was supported by the McGill Interdisciplinary Initiative in Infection and Immunity (MI4) with seed funding from the Fondation CUSM - MUHC Foundation.
... See MoreSee Less

View on Facebook