Image of two nurses posing in scrubs for photo

La succession d’Herta Vodstrcil profitera aux soins infirmiers, à la santé cardiaque, aux techniques chirurgicales et plus encore

L’histoire d’Herta Vodstrcil semble sortie tout droit d’un film d’Hollywood.

Elle est née en Tchécoslovaquie en 1916. Après son mariage avec Tomas Vodstrcil, qui était issu d’une famille en vue, elle a habité à Belgrade avec leurs deux jeunes fils. Lorsque les nazis ont pris le pouvoir à la fin des années 30, Hitler a envahi leur pays. Craignant d’être arrêtés ou de connaître un sort pire encore, ils se sont enfuis.

Ils ont manqué de justesse d’être arrêtés : quand ils ont appelé un taxi pour s’enfuir, deux voitures se sont présentées. La première était un vrai taxi; la deuxième contenait des membres de la Gestapo. Ils ont réussi à se réfugier en Inde, avant d’immigrer au Canada.

Herta, Tomas et leurs fils Andrew et Peter se sont finalement installés à Montréal, où Tomas a commencé à exploiter une entreprise de fournitures dentaires. Fiers membres de la communauté germanique montréalaise, ils ont démontré une grande résilience malgré toutes les épreuves qu’ils avaient vécues.

Herta a passé le reste de sa vie à Montréal. Bénévole dévouée au Musée des beaux-arts de Montréal, elle était aussi reconnue pour son don des langues. Elle en parlait en effet au moins une demi-douzaine. Elle est décédée en 2014, à l’âge de 98 ans. Quand son testament a été ouvert, la générosité remarquable de la famille a été dévoilée au grand jour : Herta laissait 15 millions de dollars à trois hôpitaux de Montréal, dont 5 millions au Centre universitaire de santé McGill (CUSM). Ce don extraordinaire a un énorme impact sur les soins de santé dans notre ville et ailleurs.

L’héritage d’Herta Vodstrcil

Le personnel infirmier est une composante essentielle de l’équipe soignante, et le fait de l’appuyer permet d’améliorer les soins de santé pour tous les patients du CUSM. Dans la foulée de la pandémie de COVID-19, l’importance de fournir des ressources améliorées, de la formation et des programmes au personnel infirmier est plus marquée que jamais. Le don d’Herta Vodstrcil permettra de financer les programmes suivants.

Amélioration des soins infirmiers

Un montant de 2,2 millions de dollars du don d’Herta sera consacré à l’amélioration des soins infirmiers au CUSM. L’équipe d’intervention rapide en soins infirmiers est l’un des projets qui profiteront de ce financement. Cette équipe est conçue pour pouvoir être déployée rapidement dans n’importe quel secteur de l’hôpital pour fournir des soins critiques aux patients. L’équipe utilisera une technologie d’intelligence artificielle à la fine pointe pour prédire comment la santé d’un patient pourrait se détériorer et suggérer des stratégies pour prévenir des complications mortelles, en s’assurant que l’équipe est au bon endroit, au bon moment.

Santé cardiaque des femmes

Un montant de 250 000 $ sera consacré au Programme pour la santé cardiaque des femmes. Ce programme dirigé par une infirmière fournit des soins personnalisés et spécialisés pour réduire le risque de maladie du cœur chez les femmes. Les femmes sont suivies et on leur propose des stratégies pour apporter des changements à leur style de vie afin d’améliorer leur santé cardiaque. Grâce à ce fonds de dotation, le Programme pour la santé cardiaque des femmes pourra compter sur une source de financement régulière afin de continuer à sauver des vies.

Préhabilitation à la chirurgie vasculaire

Un montant de 1,3 million de dollars sera consacré au programme de préhabilitation à la chirurgie vasculaire. La plupart des gens connaissent la réhabilitation, le processus de récupération après une chirurgie. Le Dr Kent MacKenzie et la Dre Heather Gill ont transformé ce concept pour aider les patients à améliorer leur niveau de forme physique par des exercices et un soutien nutritionnel avant de subir une intervention chirurgicale. Ce programme révolutionnaire permet aux patients de récupérer en une fraction du temps normalement requis. Dans certains cas, des patients pour lesquels la chirurgie était trop risquée sont devenus des candidats admissibles grâce au programme.

Innovation en chirurgie

Un montant de 1,25 million de dollars sera réparti entre plusieurs projets visant à améliorer les techniques chirurgicales et le pronostic. Le financement de l’endoscopie thérapeutique permettra aux gastroentérologues du CUSM d’explorer de nouvelles techniques minimalement invasives pour différentes interventions, de l’ablation de tumeurs colorectales au déblocage d’occlusions intestinales. La nouvelle base de données pour la chirurgie cardiaque offrira une ressource d’information unique, aussi bien pour la réaction de chaque patient à la chirurgie que pour des données agrégées sur la façon dont l’âge, les antécédents médicaux et d’autres facteurs peuvent influencer le pronostic chirurgical.

Herta et Tomas Vodstrcil étaient des immigrants, forcés de fuir leur foyer parce qu’ils craignaient pour leur vie. Ils voulaient vivre une vie meilleure, en sécurité au Canada. C’est une histoire qui est familière à de nombreuses personnes. Après avoir vécu une vie longue, prospère, en toute sécurité dans leur nouveau pays, les Vodstrcil ont laissé un héritage qui va améliorer la vie de millions de Canadiens.