DOvEE

Un don de 50 000 $ au projet DOvEE pour honorer la mémoire de Ronda Green

Depuis la mort de sa femme des suites d’un cancer des ovaires, Cary Green est résolu à changer le visage de ce cancer mortel. C’est pourquoi en mémoire de sa défunte épouse Ronda, Cary et sa famille ont choisi de faire un don de 50 000 $ au projet DOvEE, une initiative novatrice permettant la détection précoce des cancers de l’ovaire et de l’endomètre.

Ronda était une femme aimante, mère de trois enfants et nouvellement grand-mère. Elle aimait le golf, le ski, les voyages, se divertir et jouer au mah-jong, mais ce qu’elle aimait par-dessus tout, c’était de passer du temps avec sa famille et ses amis.

« L’amour que Ronda portait à nos enfants et à notre petit-fils était infini », mentionne Cary Green. « La famille a toujours été au cœur de ses préoccupations, et elle faisait toujours tout en son pouvoir pour accompagner et prendre soin de chacun. Ronda était une sœur, une fille et une tante dévouée et bienveillante, et une amie loyale et attentionnée. »

Ronda avait une solide éthique de travail, ce n’est qu’à l’été 2015, après plusieurs années de réflexion, qu’elle a finalement pris sa retraite, au moment où deux de ses enfants ont annoncé leurs fiançailles. À peine quelques mois plus tard, Ronda a commencé à ressentir des douleurs à l’estomac et à souffrir de constipation. Elle en a parlé à son médecin traitant qui, alors, ne pensait pas que c’était grave. Mais les symptômes ont persisté et Ronda a insisté pour faire des tests plus poussés. C’est à ce moment qu’ils ont découvert un cancer des ovaires qui s’était propagé aux intestins.

Family photo

La famille Green

Le cancer de Ronda, comme pour plusieurs femmes dans sa situation, a été diagnostiqué à un stade avancé de la maladie. Les cancers des ovaires et de l’endomètre sont très souvent asymptomatiques, ce qui signifie que la plupart des femmes ne s’en rendent compte que lorsqu’il est trop tard. Ces cancers, qu’on appelle « tueurs silencieux », emportent chaque année plus de la moitié des 3 000 Canadiennes diagnostiquées.

Votre don peut sauver des vies. Faites un don.

Ronda était une bénévole active qui, bien avant son diagnostic, œuvrait auprès de Nanny Angel Network, un organisme de bienfaisance qui vient en aide aux familles dont la mère est aux prises avec un cancer. C’était maintenant elle, la mère atteinte d’un cancer. Un cancer qui allait éventuellement la tuer.

La Dre Lucy Gilbert, gynécologue-oncologue au Centre universitaire de santé McGill (CUSM), consacre sa carrière à prévenir le décès de femmes comme Ronda. Dans le cadre de sa pratique, elle a rencontré plusieurs femmes dont le cancer avait été diagnostiqué trop tard. C’est pourquoi elle a développé le test DOvEEgene. Ce tout nouveau test de diagnostic peut détecter les cancers des ovaires et de l’endomètre avant qu’ils ne progressent vers les stades plus avancés. Comme pour un frottis cervical, un écouvillon est inséré dans l’utérus pour prélever un échantillon de cellules utérines. Cet échantillon est ensuite analysé par séquençage d’ADN afin de déterminer s’il y a une présence du cancer. DOvEEgene pourrait avoir la même incidence que le frottis cervical a eue il y a 70 ans sur le cancer du col de l’utérus, le faisant passer de la deuxième à la seizième place du triste palmarès des cancers les plus mortels chez les femmes.

Cary Green croit fermement que le dépistage précoce est la meilleure façon d’éviter à d’autres familles la perte d’un être cher en raison d’un cancer des ovaires, c’est pourquoi il a décidé de faire un don au projet DOvEEgene mené par la Dre Gilbert.   

« C’est la meilleure façon d’honorer Ronda », affirme Cary. « Si elle avait eu accès à un test de routine comme celui de la Dre Gilbert, un test qui aurait permis de détecter le cancer à un stade précoce, Ronda serait avec nous aujourd’hui. Elle pourrait profiter de notre famille qui s’agrandit, et de la vie qu’elle a travaillé si fort à construire. »

Le don généreux de la famille Green permettra à la Dre Gilbert de faire un pas de plus pour que le test DOvEEgene devienne une norme de soins pour les femmes. La Fondation du CUSM souhaite recueillir 500 000 $ au cours des prochaines semaines grâce à sa campagne « Plus de temps avec ma… mère, sœur, fille, tante » afin de financer l’essai clinique final qui permettra de rendre le test DOvEEgene disponible à grande échelle.

« Je suis persuadé que le test de la Dre Gilbert évitera à plusieurs autres familles de vivre ce que nous avons vécu », conclut Cary Green.

Le don de la famille Green contribuera à faire de ce rêve une réalité.

L’appui que vous offrez à la Dre Gilbert et au projet DOvEE nous permet, ensemble, de sauver davantage de femmes pour passer plus de temps avec elles. Pour en savoir plus et faire un don, visitez le site revezavecjulie.ca. La campagne « Plus de temps avec ma… » se poursuivra jusqu’à la fête des Mères.

Faire un don