Image of two women posing for photo

Lorsque Yuliana Furnadzhieva a commencé à ressentir des douleurs abdominales, elle savait qu’elle devrait se rendre à l’urgence. Yuliana a précédemment survécu à un cancer et sa fille Mila Stoyanova craignait le pire. Nous avons tous entendu des histoires de longue attente aux urgences. Mila avait peur que le fait que sa mère soit en visite de Bulgarie ne complique les choses. Une fois arrivées au service des urgences de l’Hôpital de Lachine, ses craintes ont été apaisées.

« Dès notre arrivée, tout le monde a été très serviable. Même si ma mère n’est pas Canadienne, le personnel a compris notre situation et a fait tout ce qu’il pouvait pour nous aider », raconte Mila.

Yuliana a été examinée par le Dr Andrei Liveanu, que son état inquiétait. Elle avait déjà subi des opérations de l’abdomen par le passé et il voulait s’assurer que tout allait bien. Il a demandé plusieurs examens et lui a fait passer un tomodensitogramme.

« Le docteur Liveanu était très attentif, et pendant que ma mère passait ses tests, tous les membres du personnel que nous avons rencontrés étaient souriants et heureux de nous aider », continue Mila.

Lors du tomodensitogramme, Mila et Yuliana ont été ravies d’apprendre qu’elles pouvaient recevoir les instructions de la procédure dans la langue maternelle de cette dernière : le bulgare.

« J’ai été très surprise qu’ils puissent répondre de cette manière aux besoins de ma mère, qui ne parle ni français ni anglais. Même si elle est loin de la Bulgarie, elle a pu recevoir des instructions dans la langue dans laquelle elle se sent le plus à l’aise », explique Mila.

Les instructions en bulgare, et celles dans d’autres langues, sont une initiative du service de radiologie de l’Hôpital de Lachine. Chaque fois qu’ils reçoivent des patients qui connaissent d’autres langues, les employés leur proposent d’enregistrer des instructions pour aider d’autres patients allophones. Le résultat est une expérience personnalisée et réconfortante pour celles et ceux qui doivent passer des examens de radiologie.

Pour aider le personnel amical et compétent de l’Hôpital de Lachine à continuer de fournir des soins de haute qualité, l’hôpital se lance dans un projet de rénovation et d’agrandissement de 210 millions de dollars. Parmi les nombreuses améliorations prévues, l’urgence sera rénovée et agrandie pour mieux servir Lachine et les communautés environnantes. L’objectif est de faire en sorte que chaque expérience soit aussi harmonieuse et agréable que celle de Yuliana.

Grâce à l’aide des experts de l’Hôpital de Lachine, la source des douleurs de Yuliana a été identifiée et elle se porte bien. Mila est soulagée et reconnaissante envers tout le personnel qui a pris soin sa mère.

« C’était une expérience tellement fantastique, j’ai déjà dit à tous mes amis d’aller à l’Hôpital de Lachine », dit Mila. « Tout s’est déroulé sans accroc, des soins proprement dits aux relations avec la comptabilité pour traiter la demande de remboursement de l’assurance de ma mère. »

Pour soutenir la revitalisation de l’Hôpital de Lachine, la Fondation du CUSM et la Fondation de l’Hôpital de Lachine recueillent 5 millions de dollars pour l’achat d’équipement de pointe non couvert par les budgets gouvernementaux. Ce nouvel équipement fournira aux professionnels de la santé de l’Hôpital de Lachine les outils dont ils ont besoin pour faire rayonner leur expertise. Pour en savoir plus et pour faire un don, visitez le https://fondationhopitallachine.ca/.