La Fondation de l’ITM et la Fondation du CUSM unissent leurs forces pour aider les Montréalais à mieux respirer

Par Tara Simonetta Mann

Depuis près de soixante ans, la Fondation de l’Institut thoracique de Montréal (ITM) joue un rôle essentiel pour la collecte de fonds indispensables afin d’aider les patients atteints de maladies respiratoires complexes et chroniques à mieux respirer et à vivre plus longtemps. Le 1er avril 2021, la Fondation de l’ITM a officiellement fusionné avec la Fondation du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) et est prête à faire un grand pas en avant pour aider davantage de patients atteints de maladies respiratoires au CUSM, à Montréal et partout au Québec.

Ensemble, sous la bannière de la Fondation du CUSM, les fondations auront un impact encore plus important auprès des patients. La création d’un nouveau fonds pour les maladies respiratoires permettra à l’ITM de continuer à s’épanouir et à jouer un rôle de leader mondial pour les soins, l’enseignement et la recherche dans le domaine des maladies respiratoires. Cette fusion permettra à l’ITM de renforcer ses soins cliniques et ses recherches scientifiques pour faire de Montréal une plaque tournante mondiale en matière de médecine respiratoire.

« Cette fusion permettra d’amasser davantage de fonds pour répondre aux besoins urgents de l’ITM, déclare Bryan Fitzpatrick, président du conseil d’administration de l’ITM. Durant la pandémie de COVID-19, l’importance d’être équipé pour traiter adéquatement les maladies respiratoires est plus évidente que jamais. »

Plus de trois millions de Canadiennes et de Canadiens vivent avec une maladie respiratoire. Pour beaucoup d’entre eux, chaque respiration est un combat, chaque tâche un défi. Depuis 1909, l’ITM fournit des soins hautement spécialisés aux adultes québécois atteints d’asthme, de fibrose kystique, de maladies pulmonaires obstructives chroniques (MPOC), de cancer du poumon et d’autres maladies respiratoires. Grâce aux dons versés au Fonds de l’ITM de la Fondation du CUSM, l’ITM continuera d’offrir les meilleurs soins à ses patients.

L’une des premières initiatives suite à cette fusion est une campagne de collecte de fonds révolutionnaire de 10 millions de dollars au profit de l’Institut thoracique, dans le cadre de la campagne Osez rêver : mieux respirer de la Fondation du CUSM visant à transformer des vies et faire évoluer la médecine. Cette campagne financera des recherches à couper le souffle et des soins qui aideront nos patients à mieux respirer.

DES RECHERCHES À COUPER LE SOUFFLE

Des fonds soutenant l’innovation en matière de recherche fourniront un financement essentiel aux scientifiques ayant de grands rêves pour l’avenir de la médecine respiratoire. Peu d’organismes subventionnaires soutiennent l’innovation et ce financement de démarrage donnera à nos experts la possibilité de confirmer de nouveaux concepts, puis de tirer parti des résultats de leurs études initiales pour obtenir des subventions significatives.

Un programme d’essais cliniques en médecine respiratoire à l’Institut de recherche du CUSM fournira l’infrastructure, l’équipement et l’expertise nécessaires à la réalisation d’essais cliniques sur les plus récents traitements en matière de maladies respiratoires.

DES SOINS POUR MIEUX RESPIRER

Nous inaugurerons une nouvelle ère de soins personnalisés grâce à l’amélioration des diagnostics, à la modernisation de l’équipement, au talent des médecins et du personnel, ainsi qu’à l’amélioration des programmes.

La surveillance à domicile permettra aux médecins d’observer les symptômes des patients pendant qu’ils sont chez eux, ce qui les aidera à prédire et prévenir les attaques pulmonaires (des crises soudaines provoquant des difficultés respiratoires) avant qu’elles ne se produisent.

Grâce à ces piliers, les spécialistes des maladies respiratoires de l’ITM analyseront les problèmes pulmonaires complexes du chevet des patients jusqu’au laboratoire de recherche et vice-versa, afin de mieux comprendre pourquoi les crises pulmonaires se produisent (et peuvent être aussi graves et mortelles que les crises cardiaques) pour mettre au point des stratégies de prévention et de traitement adaptées à chaque patient.

Pour plus d’informations sur le Fonds de l’ITM de la Fondation du CUSM, sur la campagne Osez rêver et bien plus encore, visitez : fondationcusm.com/a-propos/fonds-itm

(Légende : Le personnel de l’Institut thoracique de Montréal, de gauche à droite : les infirmières Pauline Machon et Elodie Viau, la Dre Anne Gonzalez, médecin, Division de médecine respiratoire, Lucie Goulet, inhalothérapeute, Kelly Kordatzakis, coordinatrice d’unité, et Pascale Girard, inhalothérapeute.)