Image of woman cooking in a kitchen

Conseils de Robin Glance, nutritionniste à la Clinique du sein du Centre universitaire de santé McGill (CUSM)

Durant la période des Fêtes, l’alimentation est un outil précieux pour aider les patientes pendant et après leurs traitements.

Recevoir un diagnostic de cancer est complètement bouleversant; toute personne ayant surmonté un cancer peut en témoigner. Être entouré d’une équipe de soins de confiance et recevoir les meilleurs traitements disponibles sont deux éléments indispensables. Au-delà des soins médicaux qui permettent de les guérir, les femmes atteintes d’un cancer du sein ont beaucoup d’autres besoins, notamment de consulter une nutritionniste spécialisée en oncologie.

« Au CUSM, les soins médicaux sont sans égal, mais il y a tellement plus que le côté médical pour les gens qui reçoivent un diagnostic de cancer et qui doivent vivre avec un tel changement dans leur vie », mentionne Robin Glance, diététiste professionnelle au programme de bien-être de la Clinique du sein du CUSM. Robin a travaillé plus de sept ans au CUSM avant d’ouvrir son propre cabinet et de devenir un membre important du programme de bien-être de la Clinique du sein du CUSM.

Le CUSM est fier de soutenir des soins axés sur les patients. C’est pourquoi les services de nutrition sont offerts gratuitement aux patientes dans le cadre du programme de bien-être de la Clinique du sein du CUSM, lequel est entièrement financé par des donateurs. Ces services comprennent :

  • Une séance d’information en groupe sur Zoom pour obtenir des réponses aux questions générales
  • Deux consultations individuelles d’une durée d’une heure avec Robin. Ces consultations sont offertes sur Zoom au moment qui convient à la patiente (il appartient à chaque patiente de prendre contact et de fixer un rendez-vous)

En cette période de festivités, Robin partage avec nous cinq conseils nutritionnels pour les patientes atteintes d’un cancer du sein.

Conseil n° 1 : Savourez. Profitez de tout ce qui vous est offert pendant les Fêtes

« Le plaisir que vous tirez de la nourriture peut être tout aussi bénéfique pour votre corps que n’importe quel fruit ou légume. Les aliments savoureux stimulent le centre du plaisir dans le cerveau et ont un véritable effet calmant sur l’organisme. Ne laissez donc pas vos soucis, la culpabilité ou la honte gâcher tout ça », dit Robin.

Conseil n° 2 : Ne délaissez pas vos plats favoris des Fêtes; ajoutez plutôt des options santé à votre menu

« Tout le monde a ses recettes classiques de biscuits de Noël qu’il serait absolument impensable de remplacer par des versions légères ou plus saines », explique Robin. Pensez plutôt à ajouter des options saines à votre menu, comme les coupes de fruits festives à la grenade et le végé-pâté de Robin dont vous trouverez les recettes ici.

Conseil n° 3 : N’oubliez pas les consignes de base en matière de salubrité alimentaire

« Si les patientes reçoivent des traitements de chimiothérapie pendant les Fêtes, il est très important de savoir que leur système immunitaire pourrait en être affecté et affaibli », explique Robin. Gardez à l’esprit les règles de salubrité suivantes :

  • Assurez-vous que tout est frais et bien cuit (viande, poisson, œufs, etc.)
  • Ne laissez pas les aliments trop longtemps à la température de la pièce. On applique ici les mêmes consignes à l’égard des bactéries que celles qui sont prodiguées durant la grossesse.
  • Évitez les produits laitiers non pasteurisés comme certains fromages (p. ex. brie et camembert).

Conseil n° 4 : Pratiquez une bonne hygiène alimentaire

Veillez à respecter les mesures d’hygiène lors de la préparation et du service des aliments; lavez vos mains régulièrement et évitez toute contamination croisée entre les aliments. Vous devriez, par exemple, utiliser un couteau et une planche à découper différents pour couper la viande crue ou non cuite afin d’éviter toute contamination croisée.

Conseil n° 5 : N’hésitez pas à demander de l’aide

« Si c’est vous qui recevez habituellement, n’oubliez pas que votre corps est mis à rude épreuve et que vous serez fatiguée. Acceptez toute l’aide qui vous est offerte. N’hésitez pas à demander de l’aide ou à retenir les services d’un traiteur, par exemple. Tout pour être en mesure de profiter des Fêtes sans vous épuiser », dit Robin.

Soins et soutien axés sur la patiente

Robin croit profondément au programme de bien-être de la Clinique du sein du CUSM et la Fondation du CUSM est fière de l’appuyer. La Fondation du CUSM poursuit sa mission d’aider la Clinique du sein à prodiguer des soins exceptionnels aux patientes et à offrir un accès facile à des professionnels comme Robin.

Vous êtes une patiente, ou un membre de la famille d’une patiente, et vous souhaitez en apprendre davantage sur les services offerts par le programme de mieux-être de la Clinique du sein du CUSM? Veuillez contacter Sophie Blondin à l’adresse suivante : [email protected]

Si vous souhaitez faire un don pour soutenir le travail inestimable qui se fait à la Clinique du sein du CUSM, c’est ici.