Un lit pour câliner

Aider les familles à vivre la perte d’un bébé

Un projet de financement porté avec cœur par un groupe de mamans montréalaises ayant perdu un bébé.

 

Désirée McGraw

Aucun mot ne peut décrire combien la perte d’un bébé est dévastatrice pour sa famille

Les familles ne bénéficient pas toujours du soutien dont elles auraient besoin. Il faut y remédier et la campagne de financement Un lit pour câliner se veut un premier pas dans cette direction. Vos dons permettront à la Fondation du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) d’acheter des berceaux réfrigérés Cuddle Cots, de soutenir émotivement les familles endeuillées et de leur fournir des ressources pour les aider à composer avec leur chagrin et à surmonter le traumatisme de la perte d’un enfant.

Le défi

Les parents d’un bébé mort-né ou décédé à la suite d’une fausse couche, d’un avortement ou juste après sa naissance, plongent dans un deuil périnatal ou néonatal. Ces parents ne sont pas différents des autres, ils adorent leur enfant. Même si leur bébé n’a pas vu le jour ou s’il a eu une vie très brève, ils ont créé un lien d’attachement avec lui. Ils veulent pouvoir prendre le temps de regarder son visage ou d’admirer ses petits doigts frêles, comme tout parent qui a attendu si longtemps avant de rencontrer son enfant. Les frères et sœurs, les grands-parents, les oncles et tantes se précipitent tous pour venir voir ce magnifique nouveau bébé. Mais la différence avec la plupart des naissances, c’est que la famille doit accueillir l’enfant tout en lui disant adieu. C’est toute une vie qui va s’écouler dans ces moments précieux passés avec leur petit ange, avant qu’il ne soit rendu à l’hôpital.

Il va sans dire que ces moments auprès de leur bébé, les seuls qu’ils auront jamais, ont un énorme impact sur leur capacité à se séparer de leur enfant et à faire leur deuil. Or, compte tenu de la difficulté de conservation du corps, les familles ont aujourd’hui très peu de temps pour rester auprès leur bébé. Il arrive même que les proches manquent de temps de se rendre à l’hôpital avant que le berceau soit vide. Il ne s’agit que de quelques minutes parfois. Cette course contre la montre ajoute au traumatisme et à la terrible souffrance des parents et du cercle familial.

La solution

Heureusement, il existe des berceaux refroidissants, spécialement conçus pour prolonger la présence de la famille auprès de leur bébé. Ils peuvent ainsi prendre le temps d’accueillir et de laisser partir leur enfant, une étape susceptible de les aider à surmonter cette douloureuse épreuve. Ces berceaux réfrigérés sont appelés Cuddle Cots et leur utilité est reconnue par les hôpitaux du monde entier. Ils offrent aux parents et à leur famille la possibilité de réaliser la perte qu’ils sont en train de vivre et d’honorer le lien qui les unit à leur enfant, deux aspects importants du processus de deuil. Il a aussi été démontré qu’ils permettent de soulager les angoisses et les craintes des frères et sœurs face à la brutalité de la disparition, tout en permettant à ces derniers de mieux gérer les émotions complexes qu’ils vont ressentir dans cette épreuve.

Nous ne doutons pas que vous aurez à cœur d’aider les parents endeuillés à honorer ces derniers instants avec leur enfant qui n’a pas eu la chance de mener la vie qui lui était promise.

Comment vous pouvez nous aider

Nous amassons 30 000 $ pour soutenir l’achat d’un Cuddle Cot et pour conseiller les parents en deuil.

Pour obtenir plus d’informations, veuillez communiquer avec Miguel Burnier, directeur du  développement, miguel.burnierjr@muhc.mcgill.ca, ou au 514 934-1934, poste 71205.

Vous pouvez faire un don en ligne, télécharger notre formulaire de don ou nous appeler au 514-843-1543.

Suivez-nous

A great message from Centre universitaire de santé McGill - McGill University Health Centre and Marlon Calito, a dedicated ER nurse at the Royal Victoria Hospital, who was thrilled to receive his COVID-19 vaccine. 👏 💪Being vaccinated against COVID-19 is, for many, a great moment of celebration. Today, we're sharing the words of Marlon Calito, dedicated ER nurse at the Royal Victoria Hospital, who was thrilled to receive his vaccine. "The pandemic has put our physical and mental resilience to the test for over a year," says Marlon. "Fortunately, global scientific efforts have created the COVID-19 vaccine. Personally, getting vaccinated made me feel hopeful that we can protect more effectively our patients, coworkers, families and communities by strengthening our immune system. I urge others to get vaccinated and become the light at the end of the COVID-19 tunnel."

Let’s encourage one another to stay strong...and safe! #IGotVaccinated
... See MoreSee Less

View on Facebook

This week on Health Matters, we highlight some of the latest research being conducted by teams at the Research Institute of the McGill University Health Centre and the McGill Interdisciplinary Initiative in Infection and Immunity (MI4). Dr. Jonathon Campbell discusses a study that finds saliva tests for COVID-19 are as effective as the nasal swab test. Dr. Peter Metrakos explores how artificial intelligence can help patients with stage IV colon cancer, as well as an exciting partnership with Medteq. And Centre universitaire de santé McGill - McGill University Health Centre rheumatologist, Dr. Ines Colmegna discusses her research into addressing COVID-19 vaccine hesitancy.

Where to listen 🎧:
Web: bit.ly/3beMKBH
Spotify: spoti.fi/32HFxrc
Apple: apple.co/35NvItS
... See MoreSee Less

View on Facebook

Dr. Don Sheppard, Infectious disease specialist and Director of the McGill Interdisciplinary Initiative in Infection and Immunity (MI4), shares some insight with Centre universitaire de santé McGill - McGill University Health Centre into the vaccination campaign underway in the province, including why he believes delaying a second dose is a calculated risk that makes sense. ... See MoreSee Less

View on Facebook

In case you missed it: How is COVID-19 spreading in Montreal? Centre universitaire de santé McGill - McGill University Health Centre Infectious Disease Specialist Dr. Donald Vinh joined CTV Montreal’s Mutsumi Takahashi to discuss enforcing public health guidelines, the curfew and how to combat COVID-19 vaccine hesitancy. 🏥⁣ Full interview📱➡️ bit.ly/3sERI3b ... See MoreSee Less

View on Facebook

Le Dr Mathieu Maheu-Giroux, un scientifique de MI4 et épidémiologiste à l’Université McGill, a reçu le prix Scientifique de l'année 2020 de Radio-Canada. Cet honneur souligne le projet du Dr Maheu-Giroux avec l’Institut national de santé publique du Québec pour informer le public du taux de transmission de la COVID-19 au Québec. Cet important travail fournit au gouvernement du Québec des données essentielles pour l’aider à prendre des décisions en matière de santé publique et a été rendu possible grâce aux dons de notre communauté au fonds d'urgence pour la COVID-19 de la Fondation du CUSM.
McGill Faculty of Medicine and Health Sciences
---
MI4 scientist & epidemiologist at McGill University, Dr. Mathieu Maheu-Giroux has received Radio-Canada’s 2020 Scientists of the Year Award. This honor highlights Dr. Maheu-Giroux’s project with the Institut national de santé publique du Québec to inform the public of Quebec’s COVID-19 transmission rate. This important work is providing the Quebec government with critical data to help make public health decisions and is made possible thanks to our community’s donations to the MUHC Foundation’s COVID-19 Emergency Fund.Félicitations à Mathieu Maheu-Giroux, un de quatre lauréats pour le prix du Scientifique de l'année 2020 de Radio-Canada. McGill Faculty of Medicine and Health Sciences

En utilisant un modèle mathématique qui est calibré aux données passées d'hospitalisations, on estime un taux de transmission pour la dernière période et on projette ce taux pour les trois ou quatre prochaines semaines”, explique Mathieu Maheu-Giroux, épidémiologiste à l’Université McGill, dont l’équipe fournit, chaque semaine, de nouvelles données à l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux, l’INESSS, sur le nombre de lits que pourraient occuper les patients atteints du coronavirus.

Julien Arino, Marc Brisson, Caroline Colijn et Mathieu Maheu-Giroux remportent le prix du Scientifique de l’année 2020 de Radio-Canada
ici.radio-canada.ca/nouvelle/1763158/scientifiques-annee-2020-radio-canada-modelisateurs-pandemie
... See MoreSee Less

View on Facebook