Programme du lymphœdème du CUSM

Pour des centaines de personnes courageuses de notre communauté qui ont survécu au cancer ou qui luttent encore contre cette maladie – qu’il s’agisse du cancer du sein, du mélanome, de l’utérus, de la prostate ou des ovaires – le lymphœdème est un terrible prix de consolation. Le Programme du lymphœdème du CUSM fournit toute une gamme d’informations complètes ainsi que des services de soutien et de réadaptation spécialisés pour ceux qui souffrent de cette maladie invalidante.

Dre Anna Towers

directrice du Programme du lymphœdème, CUSM

Le défi

Le lymphœdème est une affection qui survient lorsque le système lymphatique a été endommagé, ce qui arrive souvent chez les patients qui ont subi une chirurgie, un retrait des ganglions lymphatiques ou une radiothérapie pour traiter différentes formes de cancer. Il cause une rétention anormale de fluides et une enflure des tissus corporels : bras, épaules, jambes, tronc ou abdomen, tout le corps peut être touché. Il n’existe ni remède ni traitement médicamenteux pour soigner cette affection chronique et évolutive. Plus de 80 000 Québécois doivent vivre avec cette réalité douloureuse et invalidante au quotidien. De plus, les effets psychologiques et sociaux de cette maladie qui les défigure ont de fortes conséquences négatives sur eux, dont la dépression et l’anxiété.

La solution

Le Programme du lymphœdème du CUSM est le seul service médical spécialisé en soins du lymphœdème au Québec et il est reconnu comme chef de file à l’international dans les domaines cliniques, didactiques et de la recherche. Ce programme offre des services de consultation, de prévention, de réadaptation et d’éducation, qui sont cruciaux pour favoriser l’autogestion de cette maladie.

Le CUSM est en voie de devenir la référence en matière de soins pour les patients cancéreux qui souffrent de lymphœdème au Canada et dans le monde. Pour maintenir sa position de chef de file afin d’aider les patients atteints de cette maladie invalidante, il doit :

  • Augmenter le nombre de patients qui sont suivis aux 2 cliniques du lymphœdème du CUSM
  • Réduire le temps d’attente pour les consultations privées – présentement le programme a une liste d’attente de 5 à 6 mois
  • Augmenter le nombre d’examens cliniques disponibles pour les patients atteints de cas graves et très complexes de lymphœdème
  • Offrir plus d’ateliers didactiques aux infirmières, physiothérapeutes et thérapeutes spécialisés en lymphœdème à l’échelle du Québec et de l’Amérique du Nord, augmentant ainsi le nombre de spécialistes capables de prendre en charge cette maladie.

Comment vous pouvez nous aider

Nous amassons 300 000 $ pour soutenir le Programme du lymphœdème du CUSM.

Pour obtenir plus d’informations, veuillez communiquer avec Miguel Burnier, directeur du  développement, miguel.burnierjr@muhc.mcgill.ca, ou au 514 934-1934, poste 71205.

Vous pouvez faire un don en ligne, télécharger notre formulaire de don ou nous appeler au 514-843-1543.

Suivez-nous

In case you missed it: How is COVID-19 spreading in Montreal? Centre universitaire de santé McGill - McGill University Health Centre Infectious Disease Specialist Dr. Donald Vinh joined CTV Montreal’s Mutsumi Takahashi to discuss enforcing public health guidelines, the curfew and how to combat COVID-19 vaccine hesitancy. 🏥⁣ Full interview📱➡️ bit.ly/3sERI3b ... See MoreSee Less

View on Facebook

Le Dr Mathieu Maheu-Giroux, un scientifique de MI4 et épidémiologiste à l’Université McGill, a reçu le prix Scientifique de l'année 2020 de Radio-Canada. Cet honneur souligne le projet du Dr Maheu-Giroux avec l’Institut national de santé publique du Québec pour informer le public du taux de transmission de la COVID-19 au Québec. Cet important travail fournit au gouvernement du Québec des données essentielles pour l’aider à prendre des décisions en matière de santé publique et a été rendu possible grâce aux dons de notre communauté au fonds d'urgence pour la COVID-19 de la Fondation du CUSM.
McGill Faculty of Medicine and Health Sciences
---
MI4 scientist & epidemiologist at McGill University, Dr. Mathieu Maheu-Giroux has received Radio-Canada’s 2020 Scientists of the Year Award. This honor highlights Dr. Maheu-Giroux’s project with the Institut national de santé publique du Québec to inform the public of Quebec’s COVID-19 transmission rate. This important work is providing the Quebec government with critical data to help make public health decisions and is made possible thanks to our community’s donations to the MUHC Foundation’s COVID-19 Emergency Fund.Félicitations à Mathieu Maheu-Giroux, un de quatre lauréats pour le prix du Scientifique de l'année 2020 de Radio-Canada. McGill Faculty of Medicine and Health Sciences

En utilisant un modèle mathématique qui est calibré aux données passées d'hospitalisations, on estime un taux de transmission pour la dernière période et on projette ce taux pour les trois ou quatre prochaines semaines”, explique Mathieu Maheu-Giroux, épidémiologiste à l’Université McGill, dont l’équipe fournit, chaque semaine, de nouvelles données à l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux, l’INESSS, sur le nombre de lits que pourraient occuper les patients atteints du coronavirus.

Julien Arino, Marc Brisson, Caroline Colijn et Mathieu Maheu-Giroux remportent le prix du Scientifique de l’année 2020 de Radio-Canada
ici.radio-canada.ca/nouvelle/1763158/scientifiques-annee-2020-radio-canada-modelisateurs-pandemie
... See MoreSee Less

View on Facebook

This week on Health Matters: your questions, answered. Centre universitaire de santé McGill - McGill University Health Centre cardiologist, Dr. Nadia Giannetti answers listeners’ questions about their heart health. And, Dr. Don Sheppard, infectious disease specialist & director of MI4, shares the latest information about COVID-19, the vaccination campaign and answers pressing questions about masks, at-risk groups and when we can anticipate more people getting vaccinated.

Where to listen 🎧:
Web: bit.ly/3beMKBH
Spotify: spoti.fi/32HFxrc
Apple: apple.co/35NvItS
... See MoreSee Less

View on Facebook

This Sunday on Health Matters: Centre universitaire de santé McGill - McGill University Health Centre cardiologist, Dr. Nadia Giannetti and Dr. Don Sheppard, infectious disease specialist, will answer your health questions live. Do you have a question about heart health, COVID-19 or the vaccines? Post in the comments below ⬇ or send us a direct message! And tune in to CJAD 800 Montreal live at 12pm on January 17th. ... See MoreSee Less

View on Facebook

We are proud to support this innovative project through our COVID-19 Emergency Fund!Saliva sampling should be considered as an alternative to nasopharyngeal swabs for detecting SARS-CoV-2 infection, according to a new study by a group of researchers at the RI-MUHC and McGill University. Researchers found that the sensitivity of saliva vs nasopharyngeal swab samples was virtually identical. “Nasopharyngeal swabs are very sensitive, but they are time-consuming and require a trained health professional to administer. Saliva-based samples are as sensitive and much cheaper, while having the advantage of being self-collected. This removes the need for a trained health professional and reduces exposure risk,” explains the corresponding author of the study, Jonathon Campbell, a postdoctoral fellow at the RI-MUHC.

Read more on our website: bit.ly/2K9qZuf
Read the original article in the Annals of Internal Medicine: www.acpjournals.org/doi/full/10.7326/M20-6569

This work was supported by the McGill Interdisciplinary Initiative in Infection and Immunity (MI4) with seed funding from the Fondation CUSM - MUHC Foundation.
... See MoreSee Less

View on Facebook