La campagne Vision 20/20 du Dr Miguel Burnier, en appui au Laboratoire de pathologie oculaire du CUSM

Pour nous, la recherche n’est pas juste un exercice intellectuel. Il y a des patients au bout de la ligne. Voilà l’objectif ultime de nos recherches.

Dr Miguel N. Burnier, MD, PhD, FRCSC

Directeur, Laboratoire de pathologie oculaire du CUSM

Le défi

On estime que près de 500 000 Canadiens souffrent d’une forme de perte de la vue, ce qui peut avoir des répercussions physiques, émotionnelles et financières majeures sur eux et sur leurs familles. Comme la population est vieillissante et comme la prévalence des maladies oculaires risque d’augmenter de presque 30 % au cours des 10 prochaines années au Canada, il est impératif de poursuivre la recherche de façon continue dans le domaine de la médecine oculaire pour que nous puissions trouver de nouveaux traitements et en bout de ligne, de véritables remèdes contre ces maladies dévastatrices.

La solution

L’objectif du Laboratoire de pathologie oculaire du CUSM est de transposer les résultats de nos recherches fondamentales en solutions de traitement pour les patients qui souffrent d’une maladie de l’œil. Ce laboratoire est un chef de file international dans la recherche, l’enseignement et la consultation des maladies oculaires. Outre cette expertise, il bénéficie aussi des derniers équipements et de technologie de pointe pour la recherche.

Le Laboratoire de pathologie oculaire du CUSM est l’un des plus importants au monde à mener des recherches sur les métastases oculaires. Son équipe, dirigé part le Dr Miguel Burnier, l’un desmeilleurs ophtalmologistes au monde, met tout en œuvre pour trouver un remède au mélanome uvéal, le type de cancer de l’œil le plus courant chez les adultes. Le mélanome uvéal a un taux de survie très faible et près de la moitié des personnes diagnostiquées décèderont des suites de la maladie, car elle se propage très rapidement aux autres organes, notamment dans le foie, où ce cancer est souvent diagnostiqué. Le laboratoire s’efforce de remédier à cette situation par l’entremise de nouveaux traitements plus efficaces et en faisant des recherches sur la propagation de ces cellules cancéreuses, qui pourraient avoir un impact décisif sur plusieurs autres maladies oculaires.

Chaque jour, le Laboratoire de pathologie oculaire du Dr Burnier travaille à rester à l’avant-garde des maladies oculaires. Son leadership a aidé le CUSM à solidifier sa position en tant que centre international et centre de soins cliniques et de recherche sur les maladies oculaires. Afin de souligner les réalisations exceptionnelles du Dr Burnier dans ce domaine hautement spécialisé, la Fondation du CUSM a lancé une campagne de 4 millions de dollars pour la création d’un fonds de dotation et de soutien pour les plus grands besoins du laboratoire. Cet investissement essentiel aidera le laboratoire à mieux comprendre les causes de la maladie oculaire, tout en facilitant les diagnostics précoces potentiels de cancers oculaires mortels tels que le mélanome de l’uvée.

Pour célébrer la contribution importante du Dr Burnier à l’avancement des soins de l’œil au Canada et dans le monde, nous avons inauguré une campagne de financement de 4 millions de dollars pour soutenir le développement de traitements personnalisés et le diagnostic précoce pour les patients souffrant de maladies de l’œil.

Votre appui à la campagne Vision 20/20 du Dr Miguel Burnier nous aidera à :

  • Recruter les meilleurs experts internationaux et leur fournir une formation spécialisée pour mettre au point de nouveaux traitements sur les maladies oculaires
  • Étendre l’expertise du laboratoire pour y inclure une spécialisation en cornée et lentille (cataractes)
  • Former la prochaine génération d’étudiants sur l’équipement de pointe disponible pour les soins oculaires
  • Bâtir un réseau mondial pour la formation, la recherche et le travail clinique en maladies oculaires pour pouvoir non seulement partager ses connaissances, mais aussi bénéficier des percées effectuées dans d’autres pays et chez d’autres groupes de populations
  • Faciliter le diagnostic précoce et mettre au point des traitements et des thérapies spécialisés pour les patients aux prises avec des maladies oculaires

Comment vous pouvez nous aider

Contactez nous pour plus d’information:

Miguel Burnier
Directeur du développement
miguel.burnierjr@muhc.mcgill.ca
514 934-1934, poste 71205

Suivez-nous

A great message from Centre universitaire de santé McGill - McGill University Health Centre and Marlon Calito, a dedicated ER nurse at the Royal Victoria Hospital, who was thrilled to receive his COVID-19 vaccine. 👏 💪Being vaccinated against COVID-19 is, for many, a great moment of celebration. Today, we're sharing the words of Marlon Calito, dedicated ER nurse at the Royal Victoria Hospital, who was thrilled to receive his vaccine. "The pandemic has put our physical and mental resilience to the test for over a year," says Marlon. "Fortunately, global scientific efforts have created the COVID-19 vaccine. Personally, getting vaccinated made me feel hopeful that we can protect more effectively our patients, coworkers, families and communities by strengthening our immune system. I urge others to get vaccinated and become the light at the end of the COVID-19 tunnel."

Let’s encourage one another to stay strong...and safe! #IGotVaccinated
... See MoreSee Less

View on Facebook

This week on Health Matters, we highlight some of the latest research being conducted by teams at the Research Institute of the McGill University Health Centre and the McGill Interdisciplinary Initiative in Infection and Immunity (MI4). Dr. Jonathon Campbell discusses a study that finds saliva tests for COVID-19 are as effective as the nasal swab test. Dr. Peter Metrakos explores how artificial intelligence can help patients with stage IV colon cancer, as well as an exciting partnership with Medteq. And Centre universitaire de santé McGill - McGill University Health Centre rheumatologist, Dr. Ines Colmegna discusses her research into addressing COVID-19 vaccine hesitancy.

Where to listen 🎧:
Web: bit.ly/3beMKBH
Spotify: spoti.fi/32HFxrc
Apple: apple.co/35NvItS
... See MoreSee Less

View on Facebook

Dr. Don Sheppard, Infectious disease specialist and Director of the McGill Interdisciplinary Initiative in Infection and Immunity (MI4), shares some insight with Centre universitaire de santé McGill - McGill University Health Centre into the vaccination campaign underway in the province, including why he believes delaying a second dose is a calculated risk that makes sense. ... See MoreSee Less

View on Facebook

In case you missed it: How is COVID-19 spreading in Montreal? Centre universitaire de santé McGill - McGill University Health Centre Infectious Disease Specialist Dr. Donald Vinh joined CTV Montreal’s Mutsumi Takahashi to discuss enforcing public health guidelines, the curfew and how to combat COVID-19 vaccine hesitancy. 🏥⁣ Full interview📱➡️ bit.ly/3sERI3b ... See MoreSee Less

View on Facebook

Le Dr Mathieu Maheu-Giroux, un scientifique de MI4 et épidémiologiste à l’Université McGill, a reçu le prix Scientifique de l'année 2020 de Radio-Canada. Cet honneur souligne le projet du Dr Maheu-Giroux avec l’Institut national de santé publique du Québec pour informer le public du taux de transmission de la COVID-19 au Québec. Cet important travail fournit au gouvernement du Québec des données essentielles pour l’aider à prendre des décisions en matière de santé publique et a été rendu possible grâce aux dons de notre communauté au fonds d'urgence pour la COVID-19 de la Fondation du CUSM.
McGill Faculty of Medicine and Health Sciences
---
MI4 scientist & epidemiologist at McGill University, Dr. Mathieu Maheu-Giroux has received Radio-Canada’s 2020 Scientists of the Year Award. This honor highlights Dr. Maheu-Giroux’s project with the Institut national de santé publique du Québec to inform the public of Quebec’s COVID-19 transmission rate. This important work is providing the Quebec government with critical data to help make public health decisions and is made possible thanks to our community’s donations to the MUHC Foundation’s COVID-19 Emergency Fund.Félicitations à Mathieu Maheu-Giroux, un de quatre lauréats pour le prix du Scientifique de l'année 2020 de Radio-Canada. McGill Faculty of Medicine and Health Sciences

En utilisant un modèle mathématique qui est calibré aux données passées d'hospitalisations, on estime un taux de transmission pour la dernière période et on projette ce taux pour les trois ou quatre prochaines semaines”, explique Mathieu Maheu-Giroux, épidémiologiste à l’Université McGill, dont l’équipe fournit, chaque semaine, de nouvelles données à l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux, l’INESSS, sur le nombre de lits que pourraient occuper les patients atteints du coronavirus.

Julien Arino, Marc Brisson, Caroline Colijn et Mathieu Maheu-Giroux remportent le prix du Scientifique de l’année 2020 de Radio-Canada
ici.radio-canada.ca/nouvelle/1763158/scientifiques-annee-2020-radio-canada-modelisateurs-pandemie
... See MoreSee Less

View on Facebook