Centre du patrimoine RBC

L’environnement intérieur dans lequel se retrouvent les patients contribue énormément à leur guérison. Cet environnement a un profond impact sur les patients et leurs proches et l’intégration des œuvres d’art à l’intérieur de l’hôpital nous aide à créer un environnement propice à la guérison.

Dr Jonathan Meakins

directeur du Centre d’exposition RBC

Depuis 1821, les hôpitaux fondateurs du CUSM ont joué un rôle de 1er plan dans l’avancement de la médecine universitaire à Montréal. En janvier 2013, le Centre du patrimoine RBC du CUSM a été créé pour reconnaître le rôle clé que ces hôpitaux ont joué au plan social, artistique, médical et infirmier. Le centre cherche également à préserver et à mettre en valeur les artéfacts et autres objets visuels issus de ce riche patrimoine, et ce, dans des espaces d’exposition dédiés répartis sur l’ensemble des sites du CUSM.

Le Centre du patrimoine RBC identifie, restaure et centralise tous les artéfacts et documents historiques du CUSM pour qu’ils puissent être exposés sur le site Glen, à l’Hôpital général de Montréal et à l’Hôpital de Lachine pour les patients, leurs familles et le personnel hospitalier. Quand les expositions seront inaugurées sur l’ensemble des sites du CUSM, le Centre du patrimoine RBC devra trouver un lieu permanent pour afficher le fruit de son travail et ainsi rendre l’histoire du CUSM plus accessible à toute la communauté montréalaise.

Voici quelques objets historiques importants issus de la collection du Centre du patrimoine RBC :

  • Le vaporisateur antiseptique de Lister
  • Le générateur de santé à rayons ultraviolets Renulife
  • Les portraits des fondateurs de l’hôpital (y compris un portrait réalisé par le célèbre artiste Robert Harris)
  • Une peinture de Sir Frederick Banting
  • Des artéfacts reliées au métier d’infirmière (uniformes, photos)
  • Le buste du Dr James Bell (l’un des 1ers chirurgiens de Montréal)
  • Des vitraux de Sir Edward Burne-Jones

Pour garantir la viabilité du centre, la Fondation du CUSM a créé le Fonds du Centre du patrimoine RBC qui est destiné à encourager l’implication de la communauté dans la préservation de cette collection historique sur tous nos sites hospitaliers.

Aidez-nous à préserver l’histoire médicale du CUSM en effectuant un don au Fonds du Centre du patrimoine RBC dès aujourd’hui!

Suivez-nous

In case you missed it: How is COVID-19 spreading in Montreal? Centre universitaire de santé McGill - McGill University Health Centre Infectious Disease Specialist Dr. Donald Vinh joined CTV Montreal’s Mutsumi Takahashi to discuss enforcing public health guidelines, the curfew and how to combat COVID-19 vaccine hesitancy. 🏥⁣ Full interview📱➡️ bit.ly/3sERI3b ... See MoreSee Less

View on Facebook

Le Dr Mathieu Maheu-Giroux, un scientifique de MI4 et épidémiologiste à l’Université McGill, a reçu le prix Scientifique de l'année 2020 de Radio-Canada. Cet honneur souligne le projet du Dr Maheu-Giroux avec l’Institut national de santé publique du Québec pour informer le public du taux de transmission de la COVID-19 au Québec. Cet important travail fournit au gouvernement du Québec des données essentielles pour l’aider à prendre des décisions en matière de santé publique et a été rendu possible grâce aux dons de notre communauté au fonds d'urgence pour la COVID-19 de la Fondation du CUSM.
McGill Faculty of Medicine and Health Sciences
---
MI4 scientist & epidemiologist at McGill University, Dr. Mathieu Maheu-Giroux has received Radio-Canada’s 2020 Scientists of the Year Award. This honor highlights Dr. Maheu-Giroux’s project with the Institut national de santé publique du Québec to inform the public of Quebec’s COVID-19 transmission rate. This important work is providing the Quebec government with critical data to help make public health decisions and is made possible thanks to our community’s donations to the MUHC Foundation’s COVID-19 Emergency Fund.Félicitations à Mathieu Maheu-Giroux, un de quatre lauréats pour le prix du Scientifique de l'année 2020 de Radio-Canada. McGill Faculty of Medicine and Health Sciences

En utilisant un modèle mathématique qui est calibré aux données passées d'hospitalisations, on estime un taux de transmission pour la dernière période et on projette ce taux pour les trois ou quatre prochaines semaines”, explique Mathieu Maheu-Giroux, épidémiologiste à l’Université McGill, dont l’équipe fournit, chaque semaine, de nouvelles données à l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux, l’INESSS, sur le nombre de lits que pourraient occuper les patients atteints du coronavirus.

Julien Arino, Marc Brisson, Caroline Colijn et Mathieu Maheu-Giroux remportent le prix du Scientifique de l’année 2020 de Radio-Canada
ici.radio-canada.ca/nouvelle/1763158/scientifiques-annee-2020-radio-canada-modelisateurs-pandemie
... See MoreSee Less

View on Facebook

This week on Health Matters: your questions, answered. Centre universitaire de santé McGill - McGill University Health Centre cardiologist, Dr. Nadia Giannetti answers listeners’ questions about their heart health. And, Dr. Don Sheppard, infectious disease specialist & director of MI4, shares the latest information about COVID-19, the vaccination campaign and answers pressing questions about masks, at-risk groups and when we can anticipate more people getting vaccinated.

Where to listen 🎧:
Web: bit.ly/3beMKBH
Spotify: spoti.fi/32HFxrc
Apple: apple.co/35NvItS
... See MoreSee Less

View on Facebook

This Sunday on Health Matters: Centre universitaire de santé McGill - McGill University Health Centre cardiologist, Dr. Nadia Giannetti and Dr. Don Sheppard, infectious disease specialist, will answer your health questions live. Do you have a question about heart health, COVID-19 or the vaccines? Post in the comments below ⬇ or send us a direct message! And tune in to CJAD 800 Montreal live at 12pm on January 17th. ... See MoreSee Less

View on Facebook

We are proud to support this innovative project through our COVID-19 Emergency Fund!Saliva sampling should be considered as an alternative to nasopharyngeal swabs for detecting SARS-CoV-2 infection, according to a new study by a group of researchers at the RI-MUHC and McGill University. Researchers found that the sensitivity of saliva vs nasopharyngeal swab samples was virtually identical. “Nasopharyngeal swabs are very sensitive, but they are time-consuming and require a trained health professional to administer. Saliva-based samples are as sensitive and much cheaper, while having the advantage of being self-collected. This removes the need for a trained health professional and reduces exposure risk,” explains the corresponding author of the study, Jonathon Campbell, a postdoctoral fellow at the RI-MUHC.

Read more on our website: bit.ly/2K9qZuf
Read the original article in the Annals of Internal Medicine: www.acpjournals.org/doi/full/10.7326/M20-6569

This work was supported by the McGill Interdisciplinary Initiative in Infection and Immunity (MI4) with seed funding from the Fondation CUSM - MUHC Foundation.
... See MoreSee Less

View on Facebook