Résoudre les énigmes les plus meurtrières de l’humanité.

En ce moment, des bactéries malveillantes font rage dans les hôpitaux nord-américains, rendant même les chirurgies les plus courantes hautement risquées. Des maladies comme Ebola et Zika, présentes dans certaines régions d’Afrique et d’Amérique du Sud, constituent une menace pour l’humanité tout entière. Dans certains cas, nous avons les médicaments nécessaires pour sauver des vies, mais nous n’avons pas les moyens de les distribuer. Dans d’autres, nous sommes presque impuissants, car les agents pathogènes évoluent plus rapidement que nous ne pouvons découvrir de nouveaux médicaments. Nous arrivons à l’aube d’un monde post-antibiotique.

Déjà, trop de gens périssent. 700 000 vies ont été fauchées cette année en raison de la résistance aux antibiotiques; on devrait atteindre 10 millions d’ici 2050.

Un système immunitaire robuste et équilibré est la meilleure protection. Non seulement contre ces fléaux mondiaux, mais également contre de nombreux cancers. Cependant, le mauvais type de réponse immunitaire peut également déclencher des réactions graves, auto-immunes ou allergiques.

Nous devons clairement changer la donne. Nous devons accélérer la recherche sur les infections et l’immunité et mettre en pratique des avancées décisives.

L’Initiative interdisciplinaire en maladies infectieuses et immunitaires de McGill (MI4) fera exactement cela.

Grâce à votre aide.

MI4. UN PLAN AMBITIEUX POUR TROUVER DES RÉPONSES ET OFFRIR DES SOLUTIONS.

S’appuyant sur un partenariat entre la Faculté de médecine de McGill et le Centre universitaire de santé McGill, MI4 s’étend maintenant à plusieurs campus, hôpitaux, instituts et laboratoires. Nous sommes unis par un plan ambitieux visant à résoudre les problèmes de santé les plus urgents de l’humanité. Nous avons l’expertise et la portée. Nous avons les partenaires et le leadership.

OFFRIR DES RÉPONSES POUR FAIRE FACE À LA CRISE MONDIALE.

Les infections sont la deuxième cause de décès dans le monde. Elles tuent 8,7 millions de personnes chaque année et sont responsables des deux tiers des décès chez les enfants de moins de cinq ans. Les incroyables gains que l’humanité a réalisés depuis la découverte des antibiotiques dans les années 1930 sont maintenant en recul. Avec une seule solution en vue.

En faisant un don à MI4, vous soutenez un INVESTISSEMENT VISIONNAIRE POUR VAINCRE :

  • La résistance antimicrobienne. Nous développerons de nouvelles stratégies de traitement et de prévention que les agents pathogènes ne sauront déjouer.
  • Les maladies émergentes et réémergentes. Nous nous efforcerons d’empêcher les maladies infectieuses de se propager, à la source, sur tous les continents.
  • Les maladies touchant les populations vulnérables. Nous allons mener la lutte contre les maladies les plus meurtrières directement dans les communautés vulnérables.
  • Les maladies à immunité altérée. Nous allons « pirater » le système immunitaire pour vaincre les maladies inflammatoires et le cancer, en faisant des découvertes dans le traitement des allergies, des auto-immunités et en oncologie.

ARMÉS DE NOUVELLES PLATEFORMES DE DÉCOUVERTE, NOUS POUVONS FAIRE DE NOTRE VISION UNE RÉALITÉ.

De la découverte fondamentale aux meilleurs outils cliniques, en passant par des solutions pratiques qui améliorent les soins aux patients…

Nous façonnerons les politiques québécoises, canadiennes et mondiales en matière de santé… et sauverons des vies.

DANS 5 ANS, MI4 :

  • ÉLIMINERA L’HÉPATITE C de Montréal et montrera au monde une voie à suivre.
  • S’ATTAQUERA À L’ÉPIDÉMIE DE TB au Canada en établissant un partenariat avec les communautés locales, les décideurs et les systèmes de santé, afin de fournir des traitements novateurs chez elles et dans le monde entier.
  • OFFRIRA UN VACCIN CONTRE LA DENGUE aux populations vulnérables du monde entier.

Aidez-nous à résoudre les énigmes les plus meurtrières de l’humanité.

Pour plus d’informations, pour faire un don ou pour vous impliquer, veuillez contacter Miguel Burnier, directeur du développement par intérim, au 514-934-1934, poste 71205, ou à miguel.burnierjr@muhc.mcgill.ca.