Arrêtez le « tueur silencieux ».

Chaque année, environ 2 800 Canadiennes reçoivent un diagnostic de cancer de l’ovaire et 7 300 de cancer de l’endomètre.

Ensemble, ces deux tueurs constituent la quatrième cause en importance de tous les cas de cancer et de décès du cancer chez les Canadiennes. Pourtant, les taux de guérison n’ont pas augmenté en plus de 30 ans.

Et malgré tout, ces chiffres ne traduisent pas les véritables impacts de cette maladie.

Une découverte de la Dre Lucy Gilbert du CUSM promet de réduire radicalement cette menace pour la vie des femmes.

Et si vous pouviez faire partie de cette solution?

Il s’agit du test DOvEEgene, le premier test au monde à détecter le cancer de l’ovaire et de l’endomètre de manière fiable, avant même qu’il ne se propage.

Le diagnostic précoce est la clé
Lorsque les médecins diagnostiquent tôt les cancers de l’ovaire et de l’endomètre, le taux de guérison est supérieur à 80%. C’est à ce moment que le cancer est au stade I ou II et qu’il reste confiné aux organes reproducteurs.

Le problème est que 75% des cancers de l’ovaire et 25% des cancers de l’endomètre sont diagnostiqués tardivement, au stade III ou IV. La maladie s’est alors propagée en dehors du bassin.

Une fois qu’elle s’est propagée, même une chirurgie radicale et une chimiothérapie puissante ne peuvent la guérir. Le mieux que nous puissions faire est de contenir le cancer temporairement.

Le test DOvEEgene : une approche radicalement nouvelle.

Le test DOvEEgene promet d’être le premier moyen fiable au monde pour diagnostiquer plus tôt les cancers de l’ovaire et de l’endomètre, alors que la maladie peut encore être guérie.

Les essais cliniques confirmeront que le test DOvEEgene est :

  • Fiable, simple à utiliser et rentable;
  • Confortable pour les patientes;
  • Facile à analyser;
  • Simple à déployer.

Le test DOvEEgene pourra faire pour les cancers de l’ovaire et de l’endomètre ce que le frottis cervical a fait pour le cancer du col de l’utérus il y a plusieurs décennies : ce cancer est passé de la 2e à la 16e place sur le triste palmarès des décès du cancer chez les femmes.

Aidez-nous à vaincre le tueur silencieux.

Pour plus d’informations, pour faire un don ou pour vous impliquer, veuillez contacter Edith Bolduc, agente de développement – dons majeurs, au 514 934-1934, poste 34397, ou à edith.bolduc@muhc.mcgill.ca.

Une campagne de 2M$ pour DOvEE

L’initiative de la Dre Lucy Gilbert, le projet de Détection précoce des cancers de l’ovaire et de l’endomètre (DOvEE) du Centre universitaire de santé McGill (CUSM), est unique au monde.

Dre Lucy Gilbert redonne espoir

Marie-France Angers savoure les petits riens que, seules peut-être, les personnes très malades qui ont entrevu la mort peuvent véritablement apprécier.

Leadership

Ces membres du comité se joignent à nous pour cette campagne :

  • Micol Haimson, coprésidente
  • Matthew Marchand, coprésident
  • Joanne Photiades, coprésidente
  • Valerie Aitken
  • Pam Brydges
  • Shellie Feldman
  • Bonnie Fletcher
  • Justine Frangouli-Argyris
  • Paula Gillett
  •  Esthel Gravel
  • Catherine Heaton
  • Anne Lafleur
  • Houda Moussalier
  • Marissa Nuss
  • Diane Rowsell
  • Danièle Thibodeau