Réparez les cœurs brisés.

CHAQUE BATTEMENT DE CŒUR EST UN TRIOMPHE.

Quand une crise cardiaque frappe. Quand une valve cardiaque ne fonctionne pas. Quand une artère est bloquée. Quand un bébé né avec un cœur brisé fait face à une vie d’interventions… chaque battement de cœur devient à jamais un triomphe.

Un triomphe pour nos patients, leurs familles et la société. Pour nos chirurgiens, notre personnel infirmier et nos cardiologues dévoués. Et pour nos chercheurs et techniciens.

NOUS NE PRENONS JAMAIS CES TRIOMPHES POUR ACQUIS.

Car même si nous améliorons continuellement notre capacité de sauver des vies, nous sommes toujours à la traîne. Toutes les sept minutes, un Canadien ou une Canadienne meurt d’une maladie cardiaque ou vasculaire. Ce sont 70 000 Canadiens et Canadiennes chaque année, soit le quart de tous les décès. Pour les femmes, le fardeau est encore plus lourd : une sur quatre sera ainsi emportée. Les maladies cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux représentent la première cause de décès prématuré chez les femmes.

Il y a plusieurs raisons derrière ces chiffres sinistres. Notre population vieillit. Les Canadiens de tous les âges ne sont pas aussi actifs qu’ils et elles devraient l’être. Les ressources publiques sont mises à rude épreuve. Et l’accès aux meilleurs soins est inégal et inefficace.

Néanmoins, nous encaissons personnellement chaque perte. Parce que nous croyons que la plupart d’entre elles auraient pu être prévenues. Les risques peuvent être réduits. Les décès peuvent être évités.

Nous avons un plan pour y arriver : nous planifions stopper la progression de la maladie cardiaque.

Comment pouvez-vous faire partie de notre plan?

LA NOUVELLE VISION AUDACIEUSE AU CENTRE DE NOTRE PLAN POUR RÉPARER LES CŒURS BRISÉS.

Notre plan visionnaire visant à enrayer la progression de la maladie cardiaque tout au long de la vie comporte trois volets.

  • Identifier vos signatures. De votre constitution génétique et moléculaire aux images de votre cœur, cartographiées en fonction de vos facteurs de risque et de votre mode de vie. C’est la première étape de la médecine de précision. Ces signatures nous aident à prédire les risques pour nos patients et ce qui peut être fait.
  • Planifier votre traversée. Nous savons maintenant que la maladie cardiaque s’échelonne sur toute une vie. L’approche épisodique – vous traiter seulement lorsque vous êtes malade – n’est pas suffisante. Notre plan? Agir au lieu de réagir, avec une surveillance continue et des soins tout au long de votre vie. Même à la maison. Même quand tout va bien.
  • Inventer de meilleurs traitements. Régénérer des tissus endommagés. Utiliser des modèles mathématiques pour recréer des cœurs. Manipuler des nanomatériaux pour tuer des bactéries ou livrer des microdoses de médicaments exactement au bon endroit, au bon moment. C’est presque de la science-fiction. Tout cela fait partie de notre plan.

Parce que notre objectif est plus grand. Non seulement pour sauver et prolonger des vies dès aujourd’hui, mais pour générer des solutions qui font évoluer les politiques publiques. Nous allons réduire l’inefficacité et les coûts supplémentaires pour tous. Nous partagerons de nouvelles et meilleures normes de soins. Et nous sauverons beaucoup plus de vies.

LA PROMESSE.

Dans dix ans, Montréal aura le taux d’hospitalisation le plus bas et le moins de décès en lien avec les maladies cardiaques au Canada.

Comment allons-nous y arriver?

  • En inventant de nouveaux outils pour que nos médecins puissent fournir des soins plus efficaces et de meilleure qualité.
  • En diagnostiquant plus tôt et en développant des traitements personnalisés tout au long de la vie.

Lorsque nous réussirons, nos vies seront plus riches et de plus longue durée.

Aidez-nous à réparer les cœurs brisés.

Pour davantage d’informations, pour vous impliquer ou faire un don, contactez Miguel Burnier, directeur du développement par intérim, au 514 934-1934, poste 71205, ou miguel.burnierjr@muhc.mcgill.ca.

18 M$ à la campagne Souder les cœurs brisés

La Fondation du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) lance sa campagne de collecte de fonds Souder les cœurs brisés, qui vise à recueillir 50 millions de dollars pour transformer les soins cardiovasculaires au CUSM.

Donner la vie après un décès

Dennis Carranza a connu plus que sa part de problèmes de santé. À 42 ans, il reconstruit sa vie après avoir reçu une transplantation cardiaque plus tôt cet été.

Leadership

Ces membres du comité se joignent à nous pour cette campagne :

  • Patricia Saputo, coprésidente
  • Patrick Shea, coprésident