La formation continue deviendra bientôt plus accessible aux infirmiers et aux infirmières grâce à un don de la Fondation Doggone. Ce don d’un million de dollars permettra de financer le développement du programme de Baccalauréat en soins infirmiers intégré en ligne, ou BNI, conçu spécialement pour le personnel infirmier en exercice détenant un diplôme en soins infirmiers (DEC) du Québec. Ce don conjoint de la Fondation Doggone à la Fondation du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) et à l’Université McGill permettra le développement du BNI à l’école de soins infirmiers Ingram de l’Université McGill. Ce programme devrait être largement utilisé au CUSM dès son lancement en 2021.

« Notre système de santé a déjà des besoins criants sur le plan des effectifs infirmiers », poursuit Chantal Souligny, directrice des soins infirmiers au Centre universitaire de santé McGill (CUSM). « Le programme en ligne aidera les infirmières et infirmiers à rester en poste, en conciliant travail et études. Par ailleurs, l’importance de former la relève infirmière aux postes de direction est claire : nous devons encourager davantage d’infirmières à obtenir un diplôme universitaire et à développer leurs aptitudes de leadership pour que le réseau fonctionne de façon optimale. »

Le BNI, qui sera lancé en 2021, fera évoluer la pratique professionnelle des étudiants en enrichissant leurs connaissances, en renforçant leur raisonnement critique, en favorisant une approche basée sur les forces et axée sur la famille, et en les préparant à assumer un rôle élargi dans les soins communautaires et critiques.

« Nous remercions la Fondation Doggone pour son don généreux », a déclaré Julie Quenneville, présidente de la Fondation du CUSM. « Cela permettra à nos infirmiers et infirmières d’acquérir une formation plus poussée, leur offrira des occasions de développement professionnel et favorisera l’excellence des soins aux patients. »

Paul Marchand, directeur général de la Fondation Doggone.

« Les infirmiers et les infirmières jouent un rôle essentiel pour assurer la santé de nos citoyens, et la fondation tient beaucoup à leur offrir l’occasion de se perfectionner », a ajouté Paul Marchand, directeur général de la Fondation Doggone. « Le CUSM et l’Université McGill sont des chefs de file mondiaux du secteur de la santé, et le financement de projets conjoints améliorera les soins de santé à Montréal, au Canada et dans le monde. L’amélioration et l’élargissement des compétences du personnel infirmier dans l’ensemble du Québec contribueront également à augmenter le nombre d’infirmières et d’infirmiers praticiens, alors que le ministère de la Santé vient de reconnaître la nécessité de ces services spécialisés dans notre système de soins de santé. »

« Même si la recherche démontre que les programmes en ligne de sciences infirmières peuvent donner des résultats d’apprentissage similaires, sinon supérieurs, aucune université québécoise n’offre actuellement de programme en ligne complet dans le domaine, ni en français ni en anglais », explique la professeure Anita Gagnon, vice-doyenne à la Faculté de médecine et directrice de l’École des sciences infirmières Ingram de l’Université McGill.

La Fondation Doggone appuie fidèlement le CUSM et l’Université McGill depuis de nombreuses années. Il s’agit de son deuxième don conjoint aux deux institutions. En 2018, la fondation avait fait un don emblématique de 15 millions de dollars pour appuyer l’Initiative interdisciplinaire en infection et immunité de l’Université McGill (MI4).

Photos: Owen Egan/Joni Dufour

Share This