La grossesse – c’est une période où les femmes sont censées vibrer d’excitation et d’anticipation. Chaque année toutefois, pour des centaines d’entre elles, cette expérience est assombrie par le deuil et le chagrin. Certaines sont incapables de concevoir, d’autres souffrent d’anxiété et de dépression, quelques-unes vivent la perte d’un enfant. Lorsqu’elles ont besoin d’aide, elles se tournent vers Dre Tuong-Vi Nguyen du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) : c’est ce qui les unit.

Dre Nguyen est psychiatre et spécialiste des troubles liés aux différents stades de la reproduction, comme les périodes prémenstruelles, la grossesse et le post-partum. Diplômée de la faculté de médecine de l’Université McGill, elle a complété sa formation grâce à une bourse de recherche octroyée par les Instituts nationaux de la santé du Maryland avant de revenir au CUSM. « Je vois entre 300 et 400 nouveaux cas par année, explique Dre Nguyen. J’ai souvent eu plusieurs cas de fausses couches ou d’anomalies génétiques, notamment, référés par d’autres hôpitaux ».

La perte périnatale – le décès d’un bébé pendant la grossesse ou peu après la naissance – constitue un autre aspect du travail de Dre Nguyen. « Entre 10 et 15 pour cent des femmes que j’ai traitées ont vécu une perte périnatale. Ces cas figurent parmi les plus épineux, car aucun n’est pareil et le processus de deuil diffère considérablement selon la personne », précise-t-elle.

Bien que la perte périnatale soit toujours un sujet très difficile à aborder en public, Dre Nguyen s’efforce d’en accroître la sensibilisation. En collaboration avec la Fondation du CUSM, elle travaille avec un groupe de femmes ayant perdu leurs bébés sur un projet de financement appelé Un lit pour câliner afin d’amasser 30 000 $.

Une partie de l’argent récolté par cette campagne servira à l’achat d’un berceau réfrigéré ou CuddleCot qui permet aux familles de passer plus de temps avec leur bébé après son décès. Ce berceau, le premier du genre au Québec, sera utilisé au Centre des naissances ultramoderne du site Glen. Le groupe essaie également d’amasser des fonds pour établir des séances de thérapie gratuites, qui aideront les parents pendant le processus de deuil.

La campagne Un lit pour câliner aidera Dre Nguyen et ses collègues à continuer d’offrir des soins compatissants pendant l’une des périodes les plus difficiles pour les femmes et leurs familles.

Pour en apprendre davantage sur la campagne Un lit pour câliner, cliquez ici.

Pour faire un don à la campagne Un lit pour câliner, cliquez ici.

 

 

Share This