Drs Sylvia and Richard Cruess sont éducateurs et physiciens. Le couple a contribué à l’évolution des soins de santé du Québec pendant plus de 60 ans.

La Fondation du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) est fière d’annoncer les résultats de sa collecte de fonds inspirée par deux sommités du domaine médical, les Drs Sylvia et Richard Cruess. En plus de partager un lien privilégié comme mari et femme, éducateurs et physiciens, le couple a contribué de façon inestimable à l’évolution des soins de santé du Québec pendant plus de 60 ans.

Il y a 16 mois, la Fondation du CUSM a lancé la campagne Cruess dans le but de récolter 10 millions $. Grâce au soutien de notre communauté, la Fondation a dépassé cet objectif d’un million de dollars. Tous les dons récoltés seront consacrés au soutien de l’excellence de la recherche du CUSM.

« Nous pouvons recruter les meilleurs médecins et scientifiques pour le CUSM, car ils savent qu’ils intégreront l’équipe d’un hôpital et d’un centre de recherche exceptionnel », explique le président du conseil d’administration de la Fondation CUSM, Norman Steinberg. « La philanthropie contribue grandement à notre succès. D’où l’importance de nos donateurs et de nos bénévoles pour galvaniser l’innovation dans la recherche, ce qui est bénéfique pour nos patients et pour la communauté en général. »

Avec plus de 400 membres et 1100 chercheurs stagiaires, l’Institut de recherche du CUSM (IR-CUSM) est le plus grand institut de recherche au Québec et il a des collaborations de recherche en cours avec plus de 50 pays.

« En tant que centre hospitalier universitaire et chef de file dans son domaine, le CUSM dispense dans tout le Québec des soins spécialisés et ultraspécialisés, incluant des traitements et des services uniques issus des travaux de recherche des scientifiques et cliniciens-chercheurs de l’Institut de recherche du CUSM », souligne le Dr Pierre Gfeller, président-directeur général du CUSM. « Si nous concentrons notre énergie sur nos forces et sur les possibilités qui s’ouvrent à nous, je suis convaincu que la population pourra bénéficier d’encore plus d’innovation. »

Dans le cadre de la campagne Cruess, deux fondations montréalaises se sont unies pour soutenir la recherche et l’innovation révolutionnaire au IR-CUSM. Ensemble, la Fondation familiale Trottier et la Fondation R. Howard Webster ont amassé 3 millions $ pour un fonds spécial de recherche et d’innovation. De plus, ce fonds de dotation assurera le financement durable de cette subvention pour la recherche et l’innovation. Les chercheurs de l’IR-CUSM auront l’opportunité de participer à une compétition annuelle dont le prix est de 100 000 $. Seules les propositions avant-gardistes et transformatrices seront prises en compte pour un financement.

« Notre but est d’encourager la recherche exceptionnelle », explique Claire Trottier, directrice de la Fondation familiale Trottier et co-vice-présidente de la Fondation du CUSM. « Les premiers stades des concepts innovants que notre prix financera devront avoir le potentiel de changer de façon significative la prestation des soins de santé. »

La Fondation R. Howard Webster et la Fondation familiale Trottier ont joué un rôle important dans la construction et l’aménagement du CUSM. Maintenant, elles sont déterminées à faire progresser davantage les soins aux patients en encourageant la recherche de pointe.

« La Fondation R. Howard Webster soutient depuis longtemps des projets qui apportent des avantages et des améliorations à la société canadienne et elle est très fière de participer à la promotion de la recherche au CUSM », affirme Howard Davidson, président de la Fondation R. Howard Webster.

L’approche collaborative intégrée de l’Institut de recherche du CUSM modifie l’investigation scientifique pour le bien des patients et de la collectivité. Les installations de recherche du CUSM réunissent bon nombre de scientifiques sous la même bannière afin de promouvoir la recherche interdisciplinaire, la formation et la sensibilisation du public.

« Ce genre d’appui généreux à la recherche aura un impact significatif sur les diagnostics, les traitements et les soins futurs au CUSM, au Canada et dans le monde entier », affirme le Dr Bruce Mazer, directeur exécutif et scientifique en chef par intérim de l’IR-CUSM. « C’est un moyen de financement unique pour que nos chercheurs puissent travailler sur des concepts vraiment novateurs qui influenceront certainement les soins de santé. »

Share This