Le Centre universitaire de santé McGill (CUSM) et son Institut de recherche (IR-CUSM) sont heureux d’annoncer que l’équipe de recherche de la Dre Lucy Gilbert recevra une subvention PPAG (Programme de partenariats pour les applications de la génomique) de 6,24 millions de dollars pour finaliser le développement de DOvEEgene (Detecting Ovarian and Endometrial cancers Early using genomics) – un test de dépistage qui pourrait sauver des milliers de vies chaque année au Canada et des millions de vies dans le monde.

Ce soutien financier permettra de tripler la campagne Osez Rêver: arrêter le « tueur silencieux » de la Fondation du Centre universitaire de santé McGill (CUSM). En collaboration avec la Fondation du CUSM, les partenaires du PPAG, Génome Canada et Génome Québec, apporteront respectivement un tiers des fonds pour mener le test DOvEEgene jusqu’à l’essai clinique final nécessaire à sa mise en œuvre en tant que norme de soins.

Grâce à la générosité et à l’engagement de nos donateurs, la Fondation du CUSM a amassé 1,2 million de dollars à ce jour pour la campagne. Nos bénévoles dévoués sont déterminés à fournir à la Dre Gilbert les fonds restants dont elle a besoin pour mener le test DOvEEgene à l’essai clinique final.

En collaboration avec Optilab-CUSM, l’équipe de recherche, dirigée par la Dre Gilbert, directrice du département d’oncologie gynécologique du CUSM et chercheuse principale à l’IR-CUSM, et son collègue, le Dr Kris Jardon, également gynécologue-oncologue et chercheur à l’IR-CUSM, visent à mettre à la disposition des médecins de famille et des gynécologues, dans les prochaines années, un test diagnostique capable de détecter plus de 70 % des cancers précoces de l’ovaire et de l’endomètre avec un taux de faux positifs près de zéro. Actuellement, il n’existe aucun test offrant ce niveau de précision.

« Avec le soutien de Génome Canada, de Génome Québec et de notre Fondation, la Dre Gilbert et son équipe du CUSM et de l’Université McGill, se rapprochent de l’objectif de faire du test DOvEEgene une norme de soins. Ce test représente une avancée majeure dans la détection précoce des cancers de l’ovaire et de l’endomètre, avec le pouvoir de sauver la vie de nombreuses femmes à Montréal, au Québec et dans tout le Canada », ajoute Julie Quenneville, présidente de la Fondation du Centre universitaire de santé McGill.

Dr Serge Marchand de Génome Québec, le président et directeur général du CUSM Dr Pierre Gfeller, Dre Cindy Bell de Génome Canada, Dre Lucy Gilbert, coprésidente de la campagne Osez Rêver: Arrêtez le « tueur silencieux » Joanne Photiades, Dr. Bruce Mazer, secrétaire parlementaire du ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie (Science) Me Will Amos, et le directeur de l’Hôpital Le Neuro, Dr Guy Rouleau.

Combattre un tueur silencieux

Ensemble, les cancers de l’endomètre et des ovaires touchent environ 10 000 femmes au Canada chaque année et sont responsables de plus de 3 000 décès. Cependant, malgré l’escalade des coûts, les taux de guérison de ces types de cancer n’ont pas changé en 30 ans.

“Dr. Gilbert saved my life, and I am honoured to serve as Co-Chair of the fundraising campaign that will send the DovEEgene test to clinical trial and ultimately save the lives of women across the country,” says Joanne Photiades, ovarian cancer survivor and Co-Chair of the MUHC Foundation’s DovEEgene fundraising campaign. “The support of Genome Canada and Genome Quebec has been instrumental in the success of our campaign, and highlights in equal measure the devastating effects of these cancers and Dr. Gilbert’s dedication to fighting them.”

Grâce à nos donateurs, nous avons amassé 1,2 M $ pour la campagne DOvEE et ça continue! Vous pouvez nous aider à vaincre le tueur silencieux.

Faire un don.
Share This