Dre Nadia Giannetti, Chef de la division de cardiologie au CUSM.

Cette nouvelle campagne vise à transformer les soins cardiovasculaires

La Fondation du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) lance sa campagne de collecte de fonds Souder les cœurs brisés, qui vise à recueillir 50 millions de dollars pour transformer les soins cardiovasculaires au CUSM. Le plan audacieux de l’hôpital pour arrêter la progression des maladies cardiaques tout au long de la vie des patients fera appel à la médecine de précision, aux soins continus et à des modèles mathématiques pour redessiner les cœurs et régénérer les tissus endommagés, établissant ainsi de nouvelles normes en matière de soins pour les patients atteints de maladies cardiaques à Montréal, et dans le monde entier.

« Dans dix ans, Montréal aura le taux d’hospitalisation et le nombre de décès dus aux maladies cardiaques les plus faibles au Canada », déclare la Dre Nadia Giannetti, chef du département de cardiologie du CUSM. « Nous y parviendrons en développant de nouveaux outils afin d’offrir des soins meilleurs et plus efficaces, en posant des diagnostics plus rapides, et en offrant des traitements personnalisés tout au long de la vie des patients. »

La Fondation du CUSM remercie la Fondation Courtois pour son don extraordinaire de 18 millions de dollars à la campagne Souder les cœurs brisés. Ce don, le plus important dans l’histoire de la Fondation, permettra à l’équipe d’experts du CUSM d’inventer la médecine de précision de demain pour les maladies cardiovasculaires en schématisant la signature personnelle des patients – les gènes, les facteurs liés au style de vie et les traits physiques qui rendent chaque individu unique.

« Le département de cardiologie du CUSM réinvente de manière fondamentale sa façon de traiter les Montréalais atteints de problèmes cardiaques et vasculaires », explique la présidente de la Fondation du CUSM, Julie Quenneville. « À quel point ce changement dans les soins aux patients est-il fondamental? Si la maladie est un parcours qui dure toute la vie, on pourrait dire qu’ils tracent une nouvelle route. Nous sommes très fiers d’appuyer leur plan pour souder les cœurs brisés. »

« La Fondation Courtois a pris cet engagement parce que nous avons confiance aux chercheurs et aux professionnels de la santé exceptionnels du CUSM et que nous croyons aux nombreuses percées dans les techniques diagnostiques en médecine cardiovasculaire qu’ils ont réalisées », ajoute Jacques Courtois, président de la Fondation Courtois. « Montréal est un chef de file mondial en intelligence artificielle et c’est le moment idéal de faire une différence significative dans les normes des soins cardiovasculaires. »

Grâce au don de la Fondation Courtois, le département de cardiologie du CUSM a entrepris une nouvelle étude exhaustive pour changer la façon dont nos équipes médicales traitent la maladie cardiaque. L’étude Courtois est un projet de 10 ans qui vise à répondre à certaines des questions les plus troublantes auxquelles nos médecins sont confrontés tous les jours. « Le CUSM est le principal hôpital de recherche au Québec, et l’un des cinq plus importants au pays », souligne Norman Steinberg, président du conseil d’administration de la Fondation du CUSM. « Nous croyons au plan du département de cardiologie d’arrêter la progression des maladies cardiaques tout au long de la vie des patients. Cette campagne nous permet d’oser rêver, et elle changera le cours de la vie des patients et celui de la médecine. »

Share This